décembre 2016-janvier 2017

Newsletter category: 

Chers adhérents chers adhérents,

Comme tous les mois d'hiver, ce mois de janvier a été particulièrement calme et les températures ont été relativement clémentes. Il convient néanmoins d'être très vigilant à ce que les colonies soient bien pourvues en miel et pollen pour pouvoir redémarrer correctement au printemps.
En effet vous vous souvenez certainement que le printemps et l'été derniers ont été assez catastrophiques pour la production de miel en France en général, et dans les Alpes-Maritimes en particulier ;  il en est de même pour nos chères protégées. Il faut donc être très vigilant sur les quantités de miel et de pollen à disposition des abeilles mais aussi et surtout à disposition de la reine dont la ponte est stimulée par l'apport de miel (ou de sucre).
Aussi nous vous conseillons à l'occasion d'une journée ensoleillée pour ne pas trop refroidir la ruche et si possible entre midi et deux, de faire le bilan des réserves de votre ruche. Pour être pragmatique, une colonie dans une hausse Dadan doit peser au minimum 25 kg , l'idéal étant plutôt 30-35 kg (pour évaluer le poids de votre ruche nous vous renvoyons vers la lettre de décembre 2015 dans laquelle nous décrivions l'utilisation d'un peson). Au-dessous de ce seuil de 25 kg  il faut nourrir la colonie avec du sucre Candy en bloc que vous trouvez dans les magasins en ligne ou à la coopérative de Carros (assez subtil à fabriquer soi-même mais faisable). Puis, dans les semaines à venir il faudra alimenter la ruche avec des petits volumes de  sirop de sucre dont la composition est mentionnée dans l'onglet documents du site web de l'association.
L'alimentation par petites quantités permet de subvenir aux besoins énergétiques des abeilles tout en évitant qu'elles ne stockent ce sirop de sucre au goût très moyen dans mes rayons et qu'il ne vienne contaminer votre miel au moment de la récolte.
À ce jour les ruches de valrose ont été plutôt épargnées, mais l'hiver n'est pas encore terminé ! Mais plusieurs d'entre nous ont déjà perdu une voire plusieurs de leurs ruches .
Comme vous l'aurez constaté , nous avons limité nos sorties au strict minimum ces derniers temps du fait du peu de réserves en miel et pollen des colonies en ce moment . Nous envisageons néanmoins une sortie dans les jours qui viennent pour évaluer justement l'état de ces réserves. A propos des sorties, nous vous rappelons (pour ceux qui ne l’ont toujours pas fait), que pour pouvoir être assurés sur le rucher par l’assurance responsabilité civile que nous avons contracté à cet effet à la MAE, vous devez être à jour de votre cotisation annuelle.
Au chapitre des bonnes nouvelles, la Fondation du Crédit Agricole à laquelle nous avions soumis notre projet de recherche sur le repérage des nids de frelon a retenu notre projet  parmi les 16 futurs lauréats. Il sera soumis le 27 février aux votes des internautes . Nous vous solliciterons à ce moment-là pour que vous et vos contacts puissiez voter en faveur de ce projet afin qu'il récolte suffisamment de votes pour être financé à hauteur de ce que nous espérons c'est-à-dire 9500 €.

Au plaisir de vous voir très bientôt sur le rucher.